Coups de coeur de Soélie pour les Adultes

Avenue des géants

par Dugain, Marc
Al Kenner serait un adolescent ordinaire s'il ne mesurait pas près de 2, 20 mètres et si son QI n'était pas supérieur à celui d'Einstein. Sa vie bascule par hasard le jour de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Plus jamais il ne sera le même. Désormais, il entre en lutte contre ses mauvaises pensées. Observateur intransigeant d'une époque qui lui échappe, il mène seul un combat désespéré contre le mal qui l'habite. Inspiré d'un personnage réel, Avenue des Géants, récit du cheminement intérieur d'un tueur hors du commun, est aussi un hymne à la route, aux grands espaces, aux mouvements hippies, dans cette société américaine des années 60 en plein bouleversement, où le pacifisme s'illusionne dans les décombres de la guerre du Vietnam.

Boite à idées photographique : 52 projets pour les aventuriers de la photo

par Meredith, Kévin
Cet ouvrage va donner un sérieux coup de pouce à votre créativité photographique. Plus de 50 pistes originales et inventives vous sont proposées, accompagnées d'explications simples et de conseils pratiques pour booster votre inspiration, quel que soit votre niveau. La Boîte à idées photographique regorge de clichés dynamiques qui offrent un autre point de vue sur le monde. décalé et novateur. À feuilleter cet ouvrage. vous n'aurez plus qu'une envie : saisir votre appareil, compact ou Reflex dernier cri, et partir à l'aventure photographique !

C'est moi qui éteins les lumières : roman

par Pirzad, Zoya
Clarisse et d'une simplicité de coeur qui la rend spontanément attachante. Autour de cette héroïne malgré elle gravite tout un petit monde : un mari ingénieur, deux adorables et malicieuses jumelles, Armen, le fils vénéré en pleine crise d'adolescence, une soeur à marier un peu revêche, et la vieille mère qui règne sur la maisonnée, dans le quartier arménien d'Abadan. Pourtant la très modeste Clarisse va bientôt révéler sa nature de personnage tchekhovien quand de nouveaux voisins viennent bouleverser l'équilibre affectif de notre femme invisible...

Engagé

par Barthe, Nicolas
2003. Nicolas Barthe, 22 ans, devient le lieutenant Barthe, futur chef de section de combat au 21e Régiment d'infanterie de marine. Peut-on encore donner sa vie pour sa patrie ? Quel idéal a pu pousser ce jeune homme bien né, diplômé de Sciences-Po, à partir se battre au Kosovo, et surtout, en Afghanistan, dans l'une des vallées les plus dangereuses et les plus meurtrières du pays, à Tagab en Kapisa ? Et puis, que signifie faire la guerre ? Vivre loin des siens, enfermé sur une base avec des centaines d'hommes, aller sur le terrain, rencontrer l'ennemi, le combattre. Voir ses camarades blessés. Perdre des frères d'armes. Le lieutenant Barthe raconte ici son expérience. II nous dit tout de sa passion, de ses convictions, de ses peurs et de ses doutes aussi. Une plongée dans les coulisses de la guerre, à travers le rare témoignage d'un engagé .

H2G2 (1) : Le guide du voyageur galactique : H2 G2, I

par Adams, Douglas
Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée: que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d'autoroute; que la Terre va être détruite d'ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d'une future voie express intergalactique; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse et s'apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie? Pas de panique! Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l'accompagner clans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés.

L'amour et les forêts : roman

par Reinhardt, Éric
À l'origine, Bénédicte Ombredanne avait voulu le rencontrer pour lui dire combien son dernier livre avait changé sa vie. Une vie sur laquelle elle fit bientôt des confidences à l'écrivain, l'entraînant dans sa détresse, lui racontant une folle journée de rébellion vécue deux ans plus tôt, en réaction au harcèlement continuel de son mari. La plus belle journée de toute son existence, mais aussi le début de sa perte. Récit poignant d'une émancipation féminine, L'amour et les forêts est un texte fascinant, où la volonté d'être libre se dresse contre l'avilissement.

La première fleur du pays sans arbre

par Lacombe, Julien
Travailleur humanitaire en Afghanistan durant deux ans, Julien Lacombe collecte à la façon d'un ethnographe un ensemble de récits de vie, d'histoires et d'impressions sur ce pays déchiré. De ces matériaux qu'il partage avec la dessinatrice Sarah Arnal nait « La première fleur du pays sans arbre ». Mai 2004: deux ans et demi après la chute des Talibans, le narrateur arrive en Afghanistan pour y conduire un projet de développement financé par la Banque Mondiale. Au fur et à mesure des rencontres et des histoires fortes qu'il recueille, l'envie naît de partager ce sentiment unique d'être là où s'écrit l'Histoire, d'assister à la (re)naissance d'un pays. Vingt ans après “le Photographe” de Guibert-Lefèvre-Lemercier, on retrouve le même pays et les mêmes gens. Cette fois-ci, le pays est à terre, dévasté par les 20 années de guerre. Pourtant, l'envie d'aller de l'avant et de tout reconstruire est plus forte que tout. Avec ce récit mis en image en noir et blanc, d'un trait minimaliste, retranscrivant la rugosité et le côté brut du pays et de ses histoires, les auteurs ont la volonté de proposer un regard original sur la renaissance de l'Afghanistan. Le tableau d'ensemble contraste avec l'approche sensationnaliste et parfois réductrice du traitement médiatique dont le pays fait traditionnellement l'objet. A travers ce roman graphique, les auteurs ont la volonté de parler simplement d'une situation géopolitique qui peut paraître complexe, en présentant des personnages vrais et des anecdotes touchantes, dans une alternance de phases introspectives et de scènes comiques. A la croisée du devoir de témoignage et du récit de voyageur, les auteurs nous invitent ici à porter un nouveau regard sur le pays d'Alexandre le Grand, de Genghis Khan et de Joseph Kessel.

Le gang de la clé à molette (1) : Le gang de la clé à molette : roman

par Abbey, Edward
Révoltés de voir le somptueux désert de l'Ouest défiguré par les grandes firmes industrielles, quatre insoumis décident d'entrer en lutte contre la "Machine". Un vétéran du Vietnam accroc à la bière et aux armes à feu, un chirurgien incendiaire entre deux âges, sa superbe maîtresse et un mormon nostalgique et polygame commencent à détruire ponts, routes et voies ferrées qui balafrent le désert. Armés de simples clefs à molette - et de dynamite - nos héros écologistes vont devoir affronter les représentants de l'ordre et de la morale lancés à leur poursuite. Commence alors une longue traque dans le désert. Dénonciation cinglante du monde industriel moderne, hommage appuyé à la nature sauvage et hymne à la désobéissance civile, ce livre subversif à la verve tragi-comique sans égale est le grand roman épique de l'Ouest américain.

Le petit déjeuner des champions

par Vonnegut, Kurt
Voici l'histoire d'une rencontre entre deux hommes solitaires, maigrichons et plus tout jeunes. Le premier, Kilgore Trout, obscur auteur de science-fiction, passe ses soirées à prédire l'apocalypse à son seul ami, une perruche du nom de Bill. Quant à Dwayne Hoover, riche concessionnaire Pontiac dont l'unique compagnon est un chien nommé Sparky, il est sur le point de perdre la tête. Lorsque, au cours d'un festival d'art, Kilgore Trout rencontre Dwayne, celui-ci a lu un de ses romans et cette lecture va le transformer en monstre. Kurt Vonnegut, immense figure de la littérature américaine, démantèle dans ce roman prophétique la folie du monde moderne dans un jeu de massacre où rien ni personne n'est épargné.

Le rire du grand blessé

par Coulon, Cécile
Seuls circulent les livres officiels. Le choix n'existe plus. Le Grand, à la tête du Service National, a mis au point les Manifestations A Haut Risque, lectures publiques qui ont lieu dans les stades afin de rassembler un maximum de consommateurs. Peuvent alors s'y déchaîner les passions des citoyens dociles. Des Agents de sécurité impérativement analphabètes sont engagés pour veiller au déroulement du spectacle et maîtriser les débordements qui troublent l'ordre public. 1075, compétiteur exceptionnel, issu de nulle part et incapable de déchiffrer la moindre lettre, est parfait dans ce rôle. Il devient le meilleur numéro ; riche, craint et respecté. Jusqu'au jour où un molosse monstre loué pour pallier les défaillances des Agents le mord. A l'hôpital, où on le dorlote pourtant comme un bébé, sa vision bascule. Le Rire du grand blessé est l'histoire féroce, jubilatoire, d'une société qui porte aux nues la Culture dm, , Divertissement.

Polars venus du grand froid


Walking dead


Murambi, le livre des ossements, de Boubacar Boris Diop chez Zulma, 2011

Dans le cadre d'une résidence d'artistes "Rwanda, écrire par devoir de mémoire" (1998), quelques années après le génocide, Boubacar Boris Diop dresse plusieurs portraits du génocide avec une distance pudique (il est né au Sénégal)...

La petite mort


Engagé, de Nicolas Barthe chez Grasset en 2011 (doc 300)

Le témoignage intéressant d'un militaire d'aujourd'hui...

Les marchands de doute


La première fleur du pays sans arbres, de Julien Lacombe et Sarah Arnal chez Les Requins marteaux en 2011

Un roman graqhique très beau sur la vie en Afghanistan d'un Occidental en mission humanitaire...

La Boîte à idées photographique, de Kevin Meredith chez Pearson en 2011 (doc 700)

Un joli documentaire sur la photographie qui met l'accent sur la technique et le matériel...

Avenue des Géants, de Marc Dugan chez Gallimard en 2013

Ou comment entrer dans la tête d'un meurtrier...

Cécile Coulon, Méfiez-vous des enfants sages (2010), Le roi n'a pas sommeil (2012), Le rire du grand blessé (2013)

Une écriture sombre, incisive, d'une grande classe dès le premier roman - commercialisé - de cette jeune auteure clermontoise encore sur les bancs de la fac. L'écriture est influencée par des classiques américains (L'attrape coeur, de Salinger ou encore Carson Mc Cullers) et insolente...

C'est moi qui éteins les lumières, de Zoyâ Pirzâd chez Zulma, 2011

Un roman calme, écrit d'une manière simple et fluide. Le récit est une banale histoire de famille transposée en Iran, mais Zoyâ Pirzâd en fait un conte plein de tendresse. Le personnage de Clarisse, femme d'intérieur qui consacre sa vie à sa famille, pose la question de la position des femmes en Iran dans une société patriarcale tout en interrogeant sur le conflit intérieur de cette femme lors de l'arrivée de son nouveau voisin....

Le gang de la clé à molette, d'Edward Abbey chez Gallmeister, 2006 (1975)

Si vous avez envie de grands espaces, ce roman est fait pour vous ! On découvre quatre personnages (Georges Hayduke, Doc Sarvis, Seldom Seen Smith, bonnie Abbzug) tous très différents, mais groupés autour d'un objectif commun : éradiquer tout ce qui pollue ou détruit leur environnement dans l'Ouest américain...

Lolita, de Vladimir Nabokov chez Gallimard

Lolita est une histoire d'amour passionnée mais unilatéral entre Humbert - homme mûr - et Lolita - fillette âgée de 12 ans - par le biais du journal intime de l'homme en prison lors de sa rédaction. Le romman est composé de deux partie, la première narrant la rencontre de Charlotte Haze, la mère de Dolorès, et Humbert ; la deuxième racontant le périple de ce dernier et de Dolorès à travers le Middle West ....

Le guide du voyageur galactique (1), de Douglas Adams chez Gallimard, 2005

Un départ en voyage totalement décalé pour un récit haut en couleur. Ce roman de science-fiction nous plonge dans l'aventure galactique d'Arthur Dent, petit terrien surpris de voir que la Terre n'est oas seule dans la galaxie - les humains non plus du coup !

Vous aurez également la merveilleuse chance de découvrir la célèbre Réponse à la Vie, à l'Univers, et au Reste donnée après des millions d'années de calcul par l'ordinateur Pensées Profondes, mais suspens...

Trilogie New Yorkaise, de Paul Auster chez Babel, 2002 (La Cité de verre - Les Revenants - La Chambre dérobée)

Trois récits déroutants autour de la perte de repère et de la recherche de l'identité. Auster met en place des thrillers sans enquête, créé des personnages aux identités troubles (Blanc, Noir, Bleu, mais aussi un homme qui porte son patronyme) et fait ressortir l'aspect psychologique de ces histoires. La solitude entoure la narration et accentue le sentiment d'attente - des personnages, du lecteur - de l'action...

Mille femmes blanches, de Jim Fergus chez Pocket

Un très beau roman d'aventure sur l'Amérique du 19e siècle, mais aussi très dur. Le lecteur assiste avec les femmes "blanches" à la découverte d'un environnement et d'une civilisation totalement nouvelle et différente. Un autre monde. Elles vont vivre désormais au sein d'un clan Cheyenne, recrutées pour faire des enfants à ces indiens, dals le cadre d'un programme "d'intégration" du gouvernement américain...

L'amour et les forêts, Eric Reinhart chez Gallimard, rentrée littéraire 2014

L'histoire dévastée d'une Emma Bovary d'aujourd'hui qui souhaiterait simplement être heureuse...

Le petit déjeuner des champions, de Kurt Vonnegut chez Gallmeister, nouvelle traduction en 2014

Un récit loufoque, empli de disgression au fil des mots et de croquis qui ajoutent encore de l'humour....

Zulu, Caryl Férey chez Gallimard (série noire) en 2008

Une plongée au coeur de l'Afrique du Sud, sa violence, sa noirceur, ses crimes, sa souffrance...

Thèmes

Malvoyant
Thème par défaut

Horaires

Lundi

fermé

Mardi 14h - 18h
Mercredi

10h - 13h

14h -18h

Jeudi fermé
Vendredi 14h - 18h
Samedi

10h - 13 h

14 h - 17h

Dimanche fermé

Tel : 05 82 95 45 75

Nouveautés